• Amateur de Foot
  • Bruits de couloirs
  • Championnat de France
  • Clubs
  • Coupe de France
  • Coupe Gambardella
  • Dom-Tom
  • Educateurs
  • Equipe de France
  • Football féminin
  • Joueurs
  • Non classé
  • Paris en ligne
  • Peut-on forcer un joueur contre son gré ?

    Doit-on forcer un jeune joueur ?En ce début d’année 2012, Vestiaires Magazine vous invite à vous interroger sur la question suivante : « Doit-on pousser un talent contre son gré ? »

    Ce joueur qui rayonne au milieu de terrain est vraiment au-dessus du lot. Les recruteurs lui font les yeux doux. Il y a juste que, pour cet adolescent, le football sans ses copains, et si loin de son village en plus… non vraiment, merci, mais ça ne l’intéresse pas. Alors que faire ?

    « Moi, je joue au football pour m’amuser

    Tout ! Il a tout ! Des qualités athlétiques hors normes, une compréhension du jeu quasi instinctive, une facilité technique insolente, et sa simple présence sur le terrain suffit à sécuriser ses partenaires. Son éducateur lui promet un avenir doré. Les recruteurs, eux, viennent régulièrement observer le « phénomène ».

    Seulement voilà, sur les murs de la chambre de ce jeune adolescent, on retrouve des posters de
    chanteurs de rap, des clichés de voitures de sport, mais pas trace de footballeurs… Lorsqu’on évoque le sujet avec lui, la réponse fuse. Toujours la même : « Moi, je joue au football pour m’amuser et pour être avec mes copains… ».

    Pas de motivation

    Il ne connait pas les termes de motivation intrinsèque et extrinsèque, mais sait parfaitement reconnaître ce qui lui procure de la joie ou, à contrario, ce qui lui déplait. On a beau lui préciser que des copains, il s’en fera au pôle espoirs qui le sollicite pour un test de sélection, voire au centre de formation qui se dit prêt à lui ouvrir ses portes, il n’en a cure ! On pourrait en rester là. Malheureusement (ou heureusement parfois), certains refusent de voir un tel joueur « gaspiller » son talent.

    Problème : à force d’être courtisé avec plus ou moins de tact et d’insistance, notre jeune homme prend de moins en moins de plaisir à se rendre au stade. Au point de se demander s’il ne va pas laisser tomber le football pour s’inscrire au hip-hop ! Il a quelques copains qui s’y sont déjà inscrits. Et puis au moins il sera tranquille : il est complètement nul en hip-hop…

    De la nécessité d’insister… ou pas

    Beaucoup d’éducateurs officiant ou ayant officié en jeunes auront reconnu dans ce portrait fictif un profil déjà rencontré. S’il est convenu que l’immense majorité des licenciés de cet âge se damnerait pour intégrer une structure d’élite, il n’en est pas moins vrai que le cas de figure inverse existe également. Reste à savoir comment se comporter dans une telle situation.

    Doit-on tenir compte du souhait d’un adolescent qui ne dispose pas forcément de toutes les données pour prendre une décision allant dans le sens de son intérêt ? Doit-on insister au détriment de son plaisir immédiat pour favoriser un hypothétique épanouissement futur ? « Un jeune qui ne souhaite pas devenir un champion va tout mettre en oeuvre, même inconsciemment, pour ne jamais le devenir », affirme Gaëlle Colomb, psychologue du sport et de l’enfant.
    Mais d’autres sons de cloche existent, comme le montre les différents témoignages que Vestiaires a recueillis ci-contre. A chacun ensuite de se forger sa propre opinion.

    TémoignagesVestiaires - janvier 2012

    Guy Hillion, recruteur de jeunes pour le compte de Chelsea.
    « Mickaël Landreau a intégré le centre de formation du FC Nantes après l’avoir refusé deux années durant ! Je crois pouvoir affirmer que ni le club, ni le joueur n’ont eu à regretter cette manière de procéder. »

    Gilles Salou, Directeur du Pôle Espoirs de Dijon.
    « Le plus important est que le jeune conserve le sourire, quoi qu’il fasse. »

    Gérald Passi, recruteur de jeunes pour le compte de Villarreal.
    « Je n’ai de cesse aujourd’hui de remercier mon père pour son insistance »

    Télécharger gratuitement l’article de Vestiaires :
    « Doit-on pousser un talent contre son gré ? »

    Pour aller plus loin :

    Commentaires

    Pas encore de commentaire.

    Laisser un commentaire

    (requis)

    (requis)