• Amateur de Foot
  • Bruits de couloirs
  • Championnat de France
  • Clubs
  • Coupe de France
  • Coupe Gambardella
  • Dom-Tom
  • Educateurs
  • Equipe de France
  • Football féminin
  • Joueurs
  • Non classé
  • Paris en ligne
  • Strasbourg racheté… et sauvé

    Alors qu’Arsène Wenger avait fait part de son souhait de voir le Racing Club de Strasbourg sauvé, quitte à mettre la main à la poche, l’entraîneur des Gunners a vu son souhait exaucé en cette fin de journée : l’actuel propriétaire du club alsacien Jafar Hilali a effectivement accepté une offre de rachat faite par un investisseur alsacien, qui pourrait maintenir en National le club rétrogradé administrativement en CFA, a annoncé la mairie de Strasbourg.

    Une offre de 1,6 million plus des bonus

    Comme l’a annoncé Alain Fontanel, l’adjoint au maire de Strasbourg, chargé des finances, c’est Sébastien Graeff – déjà actionnaire du club en 2003 –, qui gère la société MOWSA, basée au Luxembourg et spécialisée dans le mailing, qui va prendre en mains les destinées du Racing. La proposition de Sébastien Graeff « porte sur un rachat de 1,6 million d’euros avec deux bonus de 1,5 million en cas de remontée en L2 puis en L1. Ces deux bonus n’ont pas de limite dans le temps », a poursuivi l’élu. De quoi rassurer tous les supporters alsaciens et redonner un peu de sérénité à un club qui en a cruellement manqué ces derniers mois.

    Dans l’attente de la DNCG

    La DNCG, pour sa part, se prononcera sur le statut du club dans les prochains jours. Si l’on en croit les annonces faites cet après-midi, Sébastien Graeff devrait établir un budget qui permettra que le club relégué remonte en National et conserve le statut professionnel, dans le cadre de la procédure d’appel devant le gendarme du foot français. Rappelons que le déficit du Racing est estimé à 4,4 millions d’euros pour un passif total de 20 millions d’euros…

    Pour aller plus loin :

    Commentaires

    Pas encore de commentaire.

    Laisser un commentaire

    (requis)

    (requis)